Now Reading:

Young Thug au Bataclan

Young Thug au Bataclan

Young Thug a démarré sa tournée Slime Season hier soir à Paris.

Il y a deux mois, Young Thug en avait déçu plus d’un au festival Rock en Seine. Le rappeur n’avait pas semblé très enthousiaste. On attendait donc son retour hier soir dans un Bataclan affichant complet. Sa tournée s’axe sur les deux dernières mixtapes de l’artistes : Slime Season et Slime Season 2 parues depuis la rentrée en attendant son album Hy!£UN35 qui ne saurait tarder.

Young Thug se donne et s’amuse

Le rappeur fait son entrée en scène à 21h20, accompagné de son backer qui s’est chargé de chauffer la salle à coup de « WDYW » de Carnage et de quelques titres de Drake, Kanye et Travis Scott.

Étonnamment vêtu d’un t-shirt du PSG et d’un jean bleu clair, on ne retrouve pas l’extravagance qu’a habituellement Thug (s’habillant en robes et autres vêtements féminins), première déception. Une brève interprétation de « 2 Cups Stuffed » ouvre le bal et met le public en chaleur. S’en suit très rapidement son titre le plus connu : « Danny Glover » et « Stoner », dont le refrain est repris par une fosse très remuée.

C’est d’ailleurs à la fin du morceau qu’une baston éclate entre plusieurs fans du public créant un mouvement de foule. Au même moment, un individu au balcon s’amuse à faire crépiter son taser.. C’est le chaos et le concert s’interrompt un instant le temps que les esprits se calment.

[pullquote]We’re gon wait till the fight is over[/pullquote]

Dans la foulée on se surprend à découvrir « Stunna », issu de la mixtape Slime Season première du nom. Aucun doute, le public était prêt et se remet peu à peu dans l’ambiance.

Young Thug

Thug a l’air plutôt jovial, il saisit à plusieurs reprises les objets lancés par les premiers rangs et s’amuse à les arborer autour de sa tête (drapeaux, bonnets, serviettes…). Déambulant avec euphorie sur ses beats il semble prendre beaucoup plus de plaisir que lors de sa dernière venue sur le territoire français.

Young Thug

Un show à l’image de Young Thug

Si il y a une chose que l’on retiendra du concert c’est sa durée : une heure. À Rock en Seine, le rappeur était resté une demie heure sur scène. Hier soir, les 30 minutes supplémentaires permettront à l’artiste d’interpréter les classiques de Barter 6 : « Check » et « Halftime » bien que « With That » ait été épargné. Étonnamment, Thug rappe ses verses sur « I Know There’s Gonna Be (Good Times) » qui reçoivent un accueil plutôt moyen du public. À la setlist s’ajoutent « 7:30 » et « Best Friend », certainement le morceau le plus attendu de la soirée. Young Thug

Paraît-il que Young Thug rédige ses textes en dix minutes et dispose d’une bibliothèque de plus de 3000 tracks déjà enregistrés mais jamais publiés. Hyperactif, il est imprévisible et explosif. Son concert au Bataclan était certainement court mais a offert une belle rétrospective du registre de l’artiste. Ce soir il se produira encore à Paris mais changera de salle: toujours à guichets fermés, le Trianon l’accueillera.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher