Now Reading:

Years & Years comble le Transbordeur

Years & Years comble le Transbordeur

Pendant 1h20 de concert, le groupe britannique a présenté au public lyonnais les titres de leur premier album Communion.

L’annonce du concert de Years & Years à Lyon en avait excité plus d’un en novembre dernier. D’autant plus que le concert était étonnamment présenté comme l’unique date française de la tournée – suite aux évènements du 13 novembre dernier, le groupe a déplacé son concert au Casino de Paris prévu pour le 16 novembre pour l’intégrer à la tournée de 2016 -.

On avait quitté Olly Alexander et sa bande au festival Rock en Seine cet été, pendant lequel le groupe nous avait présenté pendant 50 minutes son EP à l’époque tout fraichement sorti : Communion. On les retrouve donc ce soir là dans un Transbordeur plein à craquer avec une scénographie similaire à celle qu’on avait eu l’occasion de découvrir lors du festival parisien.

Sur scène: une énergie impressionnante

Years & Years ne se limite évidemment pas à son charismatique chanteur, sur scène, ce dernier est accompagné de ses musiciens : Mikey Goldsworthy qui joue de la guitare et de la basse, Emre Türkmen aux synthétiseurs et enfin de Dylan Bell, spécialement recruté pour la tournée, à la batterie. À ces derniers s’ajoutent deux choeurs qui accompagnent les chants d’Olly.

Le show s’entame comme l’album : par Foundation, progressivement, le groupe entre en scène et s’expose à la foule amassée dans l’enceinte du Transbordeur. Si le titre planant et lent peut paraître surprenant pour un début de setlist, le suivant l’est tout autant, l’iconique Take Shelter retentit.

Vêtu d’un simple débardeur et d’un sarouel, le jeune chanteur danse et dégage une énergie incroyable notamment sur Worship, le titre suivant. Sourires et regards s’échangent avec les premiers rangs qui chantent en coeur chaque refrains.

De nouveaux morceaux et quelques reprises

Après Border s’enchaîne Memo, morceau pendant lequel Olly en profite pour inviter un fan sur scène, ce soir ce sera un certain « Dan » qui aura cette chance. Jusqu’ici la setlist est presque identique à celle présentée par le groupe cet été en festival, c’est alors que l’on fait connaissance See Me Now, nouveau titre que les fans s’empressent de filmer avec leurs téléphones. Quelques minutes plus tard, on se surprend à découvrir un medley créé par le groupe réunissant le désormais connu de tous Hotline Bling de Drake et Dark Horse de Katy Perry.


S’ensuivent TiesGold et Desire. La formation quitte alors la scène mais les lumières ne se rallument pas: ils reviennent pour un rappel. C’est ainsi qu’encore une fois, les Years & Years nous surprennent en reprenant cette fois ci Toxic de Britney Spears. Entre nouveaux morceaux et reprises originales, le groupe innove et propose un show différent et plus long que celui découvert l’été passé. La chanson qui les a hissé à la première place des UK Singles Charts, King, vient clore le show. Toujours souriant, Olly et sa troupe partent rejoindre les backstage…

Inattendue, cette date en province a indéniablement conquis le public lyonnais. Il faudra être patient pour les revoir ou bien se rendre au Mainsquare Festival où le groupe donnera son unique concert en France cet été.

Retrouvez plus de photos du concert de Years & Years au Transbordeur dans la galerie photos dédiée.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher