Now Reading:

Un week-end au Wireless Festival

Un week-end au Wireless Festival

Le Wireless Festival invitait cette année Drake, Nicki Minaj, Kendrick Lamar ou encore A$AP Rocky à se produire au Finsbury Park. Résumé de trois jours sous le soleil anglais.

Une semaine après y avoir fêté ses 10 ans, le Finsbury Park était à nouveau envahi de 60 000 festivaliers réunis pour voir des dizaines d’artistes performer sur trois scènes différentes. Le line-up de cette année laissait présager de nombreux live explosifs.

Drake offre une performance riche en surprises

Le premier soir, c’est Drake qui régale en nous invitant à découvrir sous concept-tour JUNGLE, déjà présenté la semaine précédente lors du Wireless 10th Birthday Party. Mais cette soirée en sa compagnie se révèle cette fois ci beaucoup plus percutante. En effet, sa performance est marquée par la présence sur scène, avec lui, de trois personnalités différentes.

Premièrement, à la moitié du show c’est son collègue et ami PARTYNEXTDOOR qui le rejoint sur scène pour interpréter « Preach » avec lui. Le duo est parfait, les Torontonians  offrent aux londoniens une prestation unique. Peu après, le tout jeune ILOVEMAKONNEN s’invite sur la Main Stage pour chanter sur « Tuesday«  avec Drake. Ces deux invités figuraient sur le line-up du vendredi et avaient donnés leurs concerts plus tôt dans l’après midi. On se satisfait donc de ces deux apparitions, sans pour autant s’en étonner.

Drake Wireless Festival 2015

Mais c’est plus tard dans la soirée que Drake convie l’invité le plus spécial de sa soirée : Skepta, le rappeur londonien en vogue, débarque dans l’hystérie générale pour interpréter son dernier single « Shutdown« . On comprend alors pourquoi Drake arbore un t-shirt Boy Better Know – le collectif dans lequel figure Skepta – depuis le début du concert. C’est à 22:30 que Drizzy nous quitte après avoir interprété les titres piliers de sa mixtape If You’re Reading This It’s Too Late. Avec cette performance, Drake est entièrement pardonné d’avoir annulé sa venue au festival l’année dernière, malade, le rappeur n’avait pas pu venir. C’était alors Kanye West qui l’avait remplacé. Les festivaliers quittent le Finsbury Park, émerveillés devant par feux d’artifices clôturant la performance du 6 GodDrake Wireless Festival 2015

Childish Gambino et Kendrick Lamar marquent le second jour de festival

Le deuxième jour est marqué par le concert exceptionnel de Childish Gambino. L’acteur, chanteur mais surtout rappeur était de passage en Europe pour donner un concert unique avant de retourner aussitôt aux États Unis. Étonnamment, Childish n’interprète aucun titre de son dernier album Kauai, proposant pourtant des compositions intéressantes dont une en featuring avec Jaden Smith. Ses 45 minutes de live débutent donc par « Crawl« , suivi de « WorldStar ». Accompagné de nombreux musiciens, Childish livre un show vif et remuant. Il fait sa sortie de scène sur « Bonfire », essouflé mais souriant.
Childish Gambino Wireless Festival 2015

Plus tard, c’est Kendrick Lamar qui viendra nous présenter son dernier album To Pimp A Butterfly. Il semblerait que le rappeur de Compton ait définitivement pris son envol. Je me souviens l’avoir vu en 2013 au Mainsquare festival devant 200 personnes, aujourd’hui il rappe sur la Main Stage du Wireless devant plus de 30 000 fans. Son style a bien évolué, Kendrick dispose maintenant d’une scénographie organisée : écran géant diffusant des courts métrages, musiciens et DJ performants etc… Bien heureusement, le rappeur n’oublie pas les titres qui l’ont fait connaître : on apprécie « Drink », « Collar Greens » ou encore « m.A.A.d. city » dans leur version live. Kendrick Lamar Wireless Festival 2015

Nicki Minaj clôture le Wireless Festival

Si il y a un concert qui ne se passera pas comme prévu c’est bien celui de Nicki Minaj. D’abord prévue à 19h, avant que David Guetta donne la dernière performance du festival, c’est à 21h30 que la rappeuse salue les londoniens. Son avion pour Londres ayant été retardé, Nicki n’a pas pu arriver à l’heure de son passage. Pendant seulement 30 minutes, elle nous donne un aperçu de ses hits en live. « Feeling Myself »,  « Anaconda » et bien sûr « Starships » donnent l’occasion aux festivaliers de goûter à la voix fatiguée de la chanteuse avant qu’elle ne regagne les backstage.
Nicki Minaj Wireless Festival 2015

 

Malgré un final un peu raté et de nombreux incidents de sécurité, le Wireless Festival 2015 restera mémorable grâce à sa programmation impressionnante regroupant des dizaines d’artistes hip-hop en vogue cette année. En espérant que l’édition prochaine soit tout autant riche.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher