Now Reading:

Troye Sivan remplit La Cigale

Troye Sivan remplit La Cigale

Le jeune chanteur australien était ce mercredi en concert à Paris.

Les fans de Troye Sivan n’auront pas eu à attendre longtemps pour avoir l’occasion de le revoir en concert dans la capitale. La dernière fois, c’était aux Étoiles, un soir de novembre l’année dernière, mais son EP tout fraichement sorti et le contexte pesant du moment n’avaient pas forcément contribué au succès de la date. Cette fois ci le public et l’ambiance étaient au rendez-vous: une salle pleine à craquer (le concert affichant complet plusieurs semaines à l’avance), une chaleur étouffante et une impatience collective palpable. La Cigale avait donc l’honneur de recevoir le chanteur – acteur, youtubeur… –  dans le cadre de la tournée encadrant la sortie de son album  Blue Neighbourhood paru le 4 décembre dernier.

Un concert plein de douceur

Il faudra attendre 21h pour que le jeune homme de 20 ans s’avance sur scène et se dévoile à la foule avec « Bite », un morceau dont il s’amusera de l’intitulé plus tard dans la soirée… S’ensuit « For Him » et « Fools » : un début de concert haut en couleur pendant lequel on peut apprécier la scénographie minimaliste mais très lumineuse s’organisant autour de Troye et de ses musiciens.

Troye Sivan

Les premiers rangs ont la chance d’être rafraichis par le chanteur qui les asperge avec un fusil à eau pendant une courte intervention qui fera office de présentations. Hormis ce petit instant de folie, Troye se révèle très léger sur scène, se déhanchant avec aisance devant un auditoire clairement heureux de le voir.

Troye Sivan

La famille du chanteur, elle aussi présente, au balcon,  semble se satisfaire du show : sur « Cool », le père dégaine son iPhone pour filmer son fils. La fumée s’amasse au dessus de la fosse et renforce l’ambiance chaleureuse de la soirée pour « Wild« , premier single de l’EP du même nom sorti l’année dernière.

Troye Sivan révèle ses influences et son charme

En milieu de set, Troye propose une reprise d’une artiste qu’il affectionnait beaucoup : Amy Winehouse. « Love Is a Losing Game » se voit alors revu par la voix masculine de l’artiste. C’est « Ease » qui s’enchaîne suivi de « DKLA », titre sur lequel le chanteur n’hésite pas à rapper par dessus les verses Tkay Maidza, en featuring.

Troye Sivan

Entre les morceaux, Troye Sivan en profite pour faire connaissance avec son public: s’amusant comme bon nombre d’artistes à apprendre à parler français et réagissant aux cris des fans les plus extravertis… Il nous révèle aussi avoir toujours voulu pouvoir dire une exclamation aussi cool que « What’s up Paris?! ». Les spectateurs sont définitivement sous le charme et craignent désormais la fin du concert qui approche…

Après l’interprétation live de son nouveau single « Talk Me Down« , la bande quitte la scène quelques minutes sans que les lumières ne se rallument. Le chanteur et ses musiciens reviennent évidemment pour « Lost Boy » et le si significatif « Youth » qui se voit remixé sur les deux derniers couplets. Troye semble se satisfaire de sa nuit à La Cigale, et c’est réciproque, il quitte la scène rassurant le public qu’il sera de retour bientôt !

Troye Sivan

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

1 comment

  • Merci pour cet article ! Les photos sont très réussi. Sa fait du bien de pouvoir s’en souvenir s’était incroyable !

Rechercher