Now Reading:

Travi$ Scott retourne le Cabaret Sauvage

Travi$ Scott retourne le Cabaret Sauvage

Le Black Summer Festival donnait l’opportunité à Travi$ Scott de se produire pour la première fois en France. L’occasion parfaite pour des dizaines de parisiens de découvrir son Rodeo Tour.

Protégé de Kanye West, nouvelle tête chez G.O.O.D. Music et personnalité névrosée, Travi$ Scott ne laisse personne indifférent. Avec ses morceaux entêtants et ses collaborations avec d’autres grands noms (Major Lazer, Drake…), le jeune homme de 23 ans est sur la route du succès.

Un lieu propice à l’esprit de Travi$ Scott

Une simple recherche d’un live de Travis sur Youtube vous permettra de comprendre sa façon de concevoir un show. Sa tournée nord-américaine avec Young Thug l’hiver dernier a réuni des milliers de fans amateurs de « riots ». En français on appelle ça les pogos. Ce mercredi soir au Cabaret s’annonçait donc chaud, d’autant plus que la forme circulaire de la salle promettait aux plus énervés de s’y prendre à coeur joie.

Mêmes les titres passés par le DJ avant le concert faisaient transpirer les 500 personnes amassées sous le chapiteau. Les moins excités trouvent refuge sur les canapés bordant le cirque. C’est à 20:30 que la vraie fête commence. Étonnamment, Travis vient doucement se positionner devant la foule, expliquant clairement ses intentions : « If you don’t want to get sweaty, if you don’t want the titties to hang out, GET THE FUCK OUT« . C’est maintenant que le show commence avec le refrain de « Quintana », repris naturellement par le public. Dans la foulée est balancé « Uptown », titre issu de sa première mixtape Owl Pharaoh.

Travi$ Scott Cabaret Sauvage

Un concert court mais survolté

Malgré son ton rude, Travis tolère les fans sur scène et invite ces derniers à sauter dans la foule pour faire du crowd-surfing. On assiste alors à des moments uniques de complicité entre le rappeur et ses adeptes. Sur des morceaux comme « Skyfall » ou « Don’t Play », il perd toute gêne et retire son t-shirt, grimpe sur les enceintes, s’appuie sur les premiers rangs. Les spectateurs de ce joyeux bordel adhèrent et se poussent, se montent dessus, sautent sur les canapés… La rage du rappeur devient parfois même flippante lorsque celui ci s’énerve sur la régie qui ne répond pas à ses exigences (voulant simplement performer sans lumière). 45 minutes après avoir entamé son concert, Travis semble avoir épuisé sa setlist et demande à son DJ des suggestions. On assiste alors pendant un quart d’heure à une drôle d’improvisation. « Bitch Better Have My Money », morceau sur lequel il a travaillé, est étrangement joué. Mais on retiendra l’interprétation de « Drunk », titre écrit avec son ami Young Thug et ayant leaké le mois dernier. Ce titre figurera sur l’album Rodeo qui sortira le 4 septembre prochain et permettra certainement à l’artiste de se lancer dans une nouvelle tournée. En espérant donc bientôt pouvoir re-participer à cette fête géante ! Travis Scott Cabaret Sauvage

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher