Now Reading:

The XX électrise la Halle Tony Garnier

The XX électrise la Halle Tony Garnier

Après leurs concerts à Paris et Strasbourg, Romy, Oliver et Jamie se sont rendus à Lyon pour leur dernier concert en France avant de s’envoler pour l’Autriche.

Révélée en novembre dernier, la nouvelle tournée de The XX confirmait le grand retour du groupe britannique avec la sortie de leur troisième album I See You datée au 13 janvier 2017. À Paris, c’est le Zénith qui a accueilli la formation pour la Saint-Valentin. À Strasbourg aussi c’est au Zénith que s’est produit le groupe. Pour Lyon en revanche, c’est la Halle Tony Garnier qui recevait la tournée. Une salle plus longue, haute et grande que les anglais se devaient de satisfaire ce mardi 21 février 2017.

Le concert s’ouvre à 21:15 avec un morceau progressif mettant en rythme le public venu en nombre ce soir là mais dans une Halle en configuration réduite. C’est donc « Say Something Loving » qui amorce les hostilités et on retrouve les trois membres du groupes vêtus sobrement occupant pleinement l’espace scénique.

Il ne suffit pas d’attendre longtemps pour que les musiciens reprennent un de leurs morceaux phares : « Crystalized » dont les riffs d’introduction sont immédiatement reconnus par les spectateurs. Mais le groupe revient rapidement sur les compositions du nouvel album et on découvre la version live du morceau « Lips ». Après « Basic Space » Romy prend la parole pour exprimer son plaisir d’être sur scène à Lyon ce soir avant d’offrir au public une performance en solo sur le titre ironiquement intitulée « Performance » . C’est alors qu’Oliver, le bassiste, la rejoint pour l’embrasser et entamer une reprise qui a fait beaucoup parler d’elle à l’automne dernier : celle de « Too Good » de Drake.

La scénographie est époustouflante, la formation est entourée de miroirs rotatifs réfléchissants sur lesquels la lumière se réverbère pour éclairer les protagonistes et leur public. Ces faisceaux prennent alors une teinte rougeâtre pour « Brave For You ». Des tons plus clairs ne tardent par à revenir lorsque la voix rauque d’Oliver entame « Infinity » avec puissance.

Le public est ravi et applaudi longuement la fin du morceau pendant laquelle Romy et le bassiste s’avancent sur le devant de la scène. Le spectacle atteint alors son paroxysme pour laisser place à la performance de « VCR » , un morceau iconique du répertoire de The XX. Le rythme plus dynamique de la composition qui s’ensuit fait lever les poings de la grande majorité de spectateurs ayant délaissé les gradins pour rejoindre la fosse.

Oliver finit par prendre la parole pour remercier longuement cet engouement et précise que le concert est sujet à une captation. En effet, une caméra montée sur une grue survole le public et des cadreurs sont positionnés aux quatre coins de la salle. Le bassiste introduit le titre suivant qu’il précise être l’un de ses favoris : place à « Dangerous » , lui aussi très acclamé.

Au tour de Jamie d’avoir son moment de gloire lorsqu’il clôt « Fiction » sous le miroir le survolant et s’inclinant de façon à ce que les spectateurs admirent sa maîtrise. « Shelter » démarre alors sans prévenir  sur la voix profonde et si reconnaissable de Romy. Le producteur logé sur son estrade balance « Loud Places » , un track issu de son album solo réalisé en 2015. Dans une transe partagée par tous les spectateurs, The XX quitte la scène.

Après une très courte pause, on retrouve les trois artistes pour la clôture du show. « On Hold » et « Angels » endossent la dure tâche de mettre fin à ces 80 minutes de musique. Rapidement, la formation se regroupe pour saluer les lyonnais et regagner les loges sous les lumières éblouissantes des spots.

L’enjeu de satisfaire une Halle Tony Garnier possiblement intimidante en comparaison avec les autres salles de concerts ayant accueilli le groupe pour sa tournée était grand. Mais la prestation des britanniques était largement à la hauteur de ce à quoi le public pouvait s’attendre : maîtrisée et captivante. Le caractère du concert était dédoublé grâce à une scénographie se mariant parfaitement à l’architecture originale de la salle. The XX a réussi son retour et l’on ne peut que se réjouir de potentiellement les croiser en festival à l’été prochain.

Retrouvez plus de photos du concert de The XX à la Halle Tony Garnier dans la galerie photos dédiée.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher