Now Reading:

La Cigale reçoit The Neighbourhood

La Cigale reçoit The Neighbourhood

Les californiens se produisaient pour la cinquième fois en trois ans devant le public parisien ce mercredi 16 mars.

On découvrait pour la première fois The Neighbourhood sur scène le 10 mai 2013 présentant ses titres devant une centaine de personnes dans la petite salle de la Flèche d’Or. Un an après le groupe y rejouait avec cette fois ci un public de fans définitivement conquis. Ces mêmes fans ont ensuite eu la chance de les retrouver en octobre 2014 au Bataclan puis une troisième fois à la Flèche d’Or à la fin de l’année dernière.

Ce mercredi 16 mars, encore une fois, la capitale accueillait le groupe pour un concert à La Cigale dans le cadre de la récente sortie de leur second album Wiped Out!.

Un concert aux allures de communion

Annoncé en novembre dernier, le concert de The Neighbourhood symbolisait leur retour à Paris dans une salle de concert où ils n’avaient pas encore eu l’opportunité de se produire. Le public est en revanche toujours le même, aux premiers rangs les fans fidèles, au balcon d’autres plus discrets et en fond de salle les nombreux curieux. Se distinguent aussi quelques VIP, un des membres des Daft Punk serait en gradin tandis que Kristen Stewart et sa copine seraient en backstage…

On a l’impression de se retrouver à un rendez-vous désormais devenu régulier entre le groupe et ses admirateurs. Les titres passés en musique de fond avant que les membres ne montent sur scène confirment leurs influences hip-hop qui s’étaient révélées efficaces sur leur mixtape #000000 & #ffffff. En effet, les voix d’A$AP Rocky de Young Thug résonnent à plusieurs reprisent dans la salle.

Dès les premières notes de « Greetings From Califournia« , le premier track interprété, le public communique sa joie de retrouver le groupe en l’accueillant avec ferveur. Ce soir là, aucune barrière ne sépare les spectateurs de la scène: les fans sont aux pieds du groupe et Jesse Rutherford (le chanteur) en profite pour s’accroupir afin de toucher quelques mains pendant qu’il chante « Prey ».

Après cette démonstration live de ces deux nouveaux titres, on passe à « Jealou$y », un morceau réalisé dans le cadre de leur projet gratuit #000000 & #ffffff – évoqué plus tôt, sorti en novembre 2014 – aux touches jazzy répondant parfaitement aux attentes des spectateurs.

Un groupe excentrique qui ne fait pas fausse note

Vêtu d’une veste pailletée, d’un t-shirt I LOVE PARIS avec des mocassins et chaussettes blanches montantes aux pieds, Jesse réinterprète à sa façon le look mythique de Michael Jackson. Son énergie et son caractère contrastent peut-être avec les autres membres du groupes qui restent en retrait malgré les quelques refrains que les deux guitaristes chantent en choeur avec JR.

Sur « Daddy Issues » le public et le groupe ne font désormais plus qu’un, les paroles sont interprétées par les deux parties en symphonie. Découvrez ci-dessous un extrait de la performance :

The Neighbourhood est un groupe de contrastes, proposant des morceaux simples aux mélodies accrocheuses, mené par un leader excentrique gérant la scène avec une aisance de scène assez incroyable. L’identité et la signature de la formation sont encore assez floues mais l’on est séduit par l’esprit naturel de leur prestation qui est orchestrée à la perfection.

Il faudra attendre la fin du concert pour retrouver « Sweater Weather » qui a fait explosé le groupe en 2014. Le plus récent « R.I.P. To My Youth », lead-single de Wiped Out! vient clore ce rendez-vous que nous ont donné Jesse, Jeremy, Zach, Mikey et Brandon ce soir là.

On ne se fait pas de soucis, le groupe sera sans aucun doute très rapidement de retour en France. Peut-être figureront-ils à l’affiche de Rock en Seine cette année… affaire à suivre.

The Neighbourhood

Retrouvez plus de photos du concert de The Neighbourhood à la Cigale dans la galerie photos dédiée.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher