Now Reading:

Résumé éclectique de Rock en Seine 2015

Résumé éclectique de Rock en Seine 2015

Après un week-end de festival, retours sur les concerts de Years & Years, Kasabian et Young Thug à Rock en Seine.

Il y en avait pour tous les goûts cette année à Rock en Seine. Entre hip-hop, pop, teenage-rock et électro, le festival réunissait cette année des publics de tous horizons. Vendredi, c’est les fans de rock alternatif qui étaient ravis avec une prestation d’une heure et demie de Kasabian. La soirée pouvait ensuite se poursuivre en passant par la Scène de la Cascade pour assister au concert de Fauve, deux ans après leur toute première passage à Rock En Seine. Samedi était le jour le plus dense et varié. Le groupe flamand Balthazar laissait planer pendant 45 minutes les festivaliers sur les titres de leur album Thin Walls, suivis par Marina and the Diamonds qui offrait à ses fans français sa seconde date en région parisienne après avoir rempli le Trianon en mai dernier. Pendant ce temps Young Thug ravissait les amateurs de hip-hop pour ses premiers pas sur le sol français. Enfin dimanche on pouvait faire ses adieux au Parc de Saint Cloud devant Tame Impala sur la Grande Scène et voir Alt-J performer ses derniers titres.

Pour rendre compte de la diversité des artistes à voir j’ai décidé d’orienter mes live-reports sur trois performances notables: celles de Kasabian, Young Thug et Years & Years.

Rock en Seine 2015 Alt-J

Kasabian en soirée d’ouverture

Venus en novembre dernier pour présenter leur album 48:13 au public parisien, c’est cette fois ci devant deux fois plus de personnes que le groupe anglais s’exposait pour un show survolté. Arrivant sur « Bumblebeee », la formation est chaude bouillante. Le chanteur Tom Meighan légèrement éméché remercie le public d’un « Merci beaucoup » tanguant. La formation évolue sur une scénographie simple et basique. Seul une énorme inscription 48:13 surplombe la Grande Scène qui cette année encore bénéficie d’une belle avancée de scène. Les jeux de lumières sont quant à eux très présents et réussis. Sur « Treat », le second chanteur Sergio Pizzorno s’avance pour finir le morceau sous des lasers recouvrant toute la foule. L’installation est massive et le résultat est impressionnant.

Rock en Seine 2015 Kasabian

Entre des morceaux de leur dernier album et d’autres plus anciens comme « Empire » et l’excellent « Days Are Forgotten », Kasabian se lance dans quelques covers. « Word Up » de Cameo, « People Are Strange » de The Doors et « Praise You » de Fatboy Slim  sont reprises à leur sauce offrant ainsi des variations plus funk et rock à leur prestation. Rock en Seine 2015 Kasabian

Young Thug : l’artiste qu’il ne fallait pas manquer

Personnalité controversée et artiste impulsif, la performance de Young Thug à Rock en Seine avait tout pour être annulée, surtout au vu des dernières actualités du rappeur. Mais c’est bien lui, et à l’heure, qui est monté sur la Scène de l’Industrie à 19h après que son DJ ait réchauffé la foule avec « My Way » de Fetty Wap et « WDYM » de Carnage. Vêtu d’un simple t-shirt à manche longue et d’un jean découpé, Thug ne semble pas vouloir go viral avec son habillement aujourd’hui. Le public ne révèle pas sa véritable énergie avant le fameux  »Danny Glover » qui a fait exploser Young Thug l’année dernière. Son album Barter 6 est passé en revue avec des interprétations courtes mais percutantes de « Check », « With That » et « Halftime ». Ses vieilles collaborations: « Lifestyle », « Stoner » et « If It Ain’t About the Money » sont en vitesse exploitées devant un public pas super réactif, à l’exception des premiers rangs.

Young Thug

Le nouvel album Hy!£UN35 de Young Thug devrait sortir dans les semaines à venir. S’en suivra une tournée nord-américaine qui, on l’espère, sera prolongée en Europe l’année prochaine. Pourtant très attendue, cette première apparition en France reste peu convaincante. Le rappeur d’Atlanta ne semblait pas très motivé et se contentera simplement de faire le minimum en rappant légèrement au dessus des tracks passés par son DJ.   Rock En Seine 2015 Young Thug 

Le concert intime et étincellant de Years & Years

Le jeune Olly Alexander et son groupe Years & Years ont pris une ampleur phénoménale ces derniers mois avec des titres pop à la fois chill et remuants qui plaisent aux jeunes. Étonnamment programmé sur le petit plateau de la Scène Pression Live, le groupe donnait samedi soir son 3ème show en France en moins d’un an. Simple et timide, Olly entame « Foundation » pour son entrée de scène tout en douceur. Immédiatement suivis par « Take Shelter » et « Desire » L’ambiance est au rendez-vous. Chacun est entraîné par les sonorités aériennes des titres d’album Communion sorti dernièrement. C’est un show très agréable et presque intimiste auquel près de 800 privilégiés assistent ce soir.       Rock en Seine 2015 Years and Years Pourtant débutant, le groupe dispose déjà d’un bel univers décliné avec de nombreux néons multicolores qui dynamisent les différentes interprétations. On espère que le succès n’emportera pas la timidité touchante du chanteur et sa voix angélique. Rock en Seine 2015 Years and Years

Rock en Seine avait décidé cette année de ne pas mettre en avant des grosses têtes d’affiches. Seules les répartitions des artistes sur les différentes scènes installaient une certaine hiérarchie. Le parti pris pouvait en rebuter certains mais c’est au final un festival (très) ensoleillé et accueillant auxquels les parisiens ont pu assister.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher