Now Reading:

PARTYNEXTDOOR s’empare de l’Olympia

Ce 15 février, le chanteur R&B passait par Paris après quelques années d’absence en France.

Après 3 ans d’attente et la sortie de son nouvel EP Seven Days en septembre dernier, PARTYNEXTDOOR annonçait une tournée mondiale, le Infinity World Tour. En plein milieu de la partie européenne de sa tournée, débutée le 4 février, c’est dans la salle mythique de l’Olympia que son concert parisien a lieu. La première partie est assurée par Jessie Reyez, chanteuse originaire de Toronto, au Canada.

C’est devant des écrans géants, qu’un guitariste, un batteur et un pianiste font leur entrée sur scène. 21H10, la salle se plonge dans le noir et le beat devient de plus en plus fort et entraînant, l’arrivée de l’artiste signé chez OVO approche.

Il fait une entrée remarquable sur son titre « Recognize » enregistré avec Drake, suivi de « Break From Toronto » . La salle est prête pour danser sur les morceaux de son nouvel EP.

PARTYNEXTDOOR en concert à l'Olympia le 15 février 2018.

Partynextdoor à l’Olympia le 15 février 2018. © Frédéric Ragot

C’est après quelques un de ses nouveaux sons comme « Never Played Me » que PARTYNEXTDOOR interprète ses classiques en collaboration avec Drake comme « With You » ou encore « Preach » .

Ambiance tamisée, l’artiste reprend son répertoire aux sonorités plus soul avec les tracks « Freak In You » ou « Joy » interprété un peu plus tard. Les yeux rivés sur lui, le public devient apaisé et captivé par la voix du chanteur né Jahron Anthony Brathwaite.

PARTYNEXTDOOR en concert à l'Olympia le 15 février 2018.

PARTYNEXTDOOR à l’Olympia le 15 février 2018. © Frédéric Ragot

Après avoir interprété ces quelques titres, une ambiance festive et dansante s’installe avec « Wild Thoughts » de DJ Khaled et « Work » de Rihanna dont il est l’auteur et compositeur. L’Olympia reprend vie sur ces rythmes entraînants et connus de tous.

Durant un court interlude, les musiciens reprennent « California Love » de 2Pac pendant que PARTYNEXTDOOR quitte la scène afin de se préparer pour ses derniers titres. Les spectateurs patientent alors quelques instants en chantant de pleins poumons les paroles du classique.

PARTYNEXTDOOR en concert à l'Olympia le 15 février 2018.

PARTYNEXTDOOR à l’Olympia le 15 février 2018. © Frédéric Ragot

De retour sur scène, c’est le titre « Not Nice » qu’il exécute avant de remercier le public français pour son accueil et son énergie. Lumières éteintes, la salle l’acclame et demande son retour, l’artiste revient pour conclure sa seule date en France sur « Come And See Me » .

PARTYNEXTDOOR en concert à l'Olympia le 15 février 2018.

PARTYNEXTDOOR à l’Olympia le 15 février 2018. © Frédéric Ragot

Avec un show d’environ 90 minutes, PARTYNEXTDOOR a su tout autant séduire que faire danser l’Olympia au rythme de son nouvel EP comme de ses anciens hits. C’est avec impatience qu’on attend maintenant, son prochain concert en France.

Photos : Frédéric Ragot

Written by

Rédactrice et photographe pour enjoytheshow.net.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher