Now Reading:

Ambiance brûlante pour Roméo Elvis au Paris Hip-Hop Festival

Entouré de Josman, The Underachievers, JoeyStarr et Cut Killer, Roméo Elvis et Le Motel clôturaient en beauté le festival parisien, le 9 juillet.

Depuis la sortie de son album Morale 2 en collaboration avec Le Motel le 17 mars dernier, Roméo Elvis fait le tour des scènes francophones. Le Paris Hip-Hop est donc l’un des nombreux événements estivaux à accueillir le rappeur belge et son producteur. Ce dimanche 9 juillet le festival clôturait ainsi sa 12e édition au Trabendo, à la Villette.

On retrouve le rappeur belge sur scène vers 18H, accompagné de son backeur Swing Siméon, membre de L’Or du Commun, groupe venant de Bruxelles et ami de Roméo Elvis.

Le concert à peine commencé, Elvis envoûte le public sur “Lenita” avec sa voix grave. La température monte dans la petite salle du Trabendo. Pour continuer sur cette lancée, les premières notes de “Les hommes ne pleurent pas” sont balancées par Le Motel, véritable machine à instru. La voix d’Angele, petite soeur du rappeur, fait écho dans la salle, palliant son absence sur cette date.

Drôle de Question” est assuré par l’artiste et l’auditoire, faisant naître une atmosphère très conviviale dans la salle. S’ensuit le morceau “Bébé aime la drogue” , où le rappeur est stoppé dans sa lancée : la température et la fumée accumulée dans la salle font sauter les plombs. Lorsque la musique se coupe, les spectateurs reprennent en choeur le refrain entraînant de la chanson, mais cela ne suffit pas à Roméo Elvis pour rester sur scène. Une pause de 15 minutes est alors engagée, laissant les parisiens dans le doute.

Roméo finit par revenir pour terminer son titre et continuer le show avec “Morale” , morceau mélancolique où le rappeur parle de ses anciennes relations amoureuses. Repartant sur des musiques un peu plus entraînantes, il accueille son collègue de la scène rap française, Lomepal. Venant tout juste de sortir son album Flip le 30 juin sur lequel il partage un titre avec Roméo Elvis : « Billet » , qu’ils s’empressent de jouer sur scène.

“Tu vas glisser” est exposé pour laisser place au morceau phare du Belge, “Bruxelles Arrive” en featuring avec Caballero. La salle n’attendait que ce morceau pour partir en pogos, même si les titres précédents ont déjà bien remué la fosse.

Programmé pour une heure de prestation, l’artiste n’a pu assurer que 45 minutes du concert. Trois quarts d’heure où il s’est donné sur scène, en témoigne sa peau transpirante d’énergie. Il sera de retour sur la scène parisienne le dernier week-end d’août pour le festival Rock en Seine.

Retrouvez plus de photos du Paris Hip-Hop Festival 2017 dans la galerie photos dédiée.

Written by

Rédactrice et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher