Now Reading:

Ouverture de la saison des festivals avec Papillons de Nuit

Ouverture de la saison des festivals avec Papillons de Nuit

Les 20, 21 et 22 mai, le festival Papillons de Nuit éveillait la Normandie avec Indochine, Nekfeu, Louise Attaque et beaucoup d’autres.

Le week-end dernier, la petite commune de Saint-Laurent-de-Cuves s’animait comme à son habitude depuis maintenant 16 ans pendant trois jours pour Papillons de Nuit, P2N pour les intimes. Cette année, le festival avait exceptionnellement troqué son traditionnel premier week-end de juin contre le 20, 21 et 22 mai afin d’accueillir l’inauguration de la tournée des festivals d’Indochine.

Outre la venue du groupe pop-rock français, P2N recevait de nombreux artistes émergents comme Minuit, Last Train, Thylacine et Synapson. Les festivaliers venaient aussi, et surtout, pour des grands classiques français : Michel Polnareff, Louise Attaque et évidemment le groupe de Nicola Sirkis.

Le retour sur scène d’Indochine

Produire Indochine au festival Papillons de Nuit était un rêve des programmateurs depuis bien longtemps… Ce vendredi 20 mai, en soirée d’ouverture, leur rêve a été exhaussé bien que le groupe ai imposé de nombreuses contraintes aux organisateurs en plus de la date du concert. En effet, la scène a exceptionnellement été agrandie avec un proscenium fendant la foule rien que pour le groupe.

Il faudra attendre 23:30 pour découvrir l’introduction de la tournée des festivals d’Indochine, annoncée en fin d’année 2015 en réponse aux évènements du 13 novembre. Le morceau « Le Baiser » ouvre le set avec un Nicola Sirkis relativement calme sur les premières notes.. S’ensuit une reprise « Heroes » de David Bowie, le public met du temps à réagir, certainement aussi parce que la performance manque légèrement de classe.

La setlist du concert s’organise de façon relativement similaire à celle présentée au Stade de France il y a deux ans : le groupe passe en revue ses classiques, « Miss Paramount », « Punker », « Tes Yeux Noirs », en y ajoutant leurs dernières compositions passées sur les ondes, « Little Dolls », « College Boy » ou « Le Lac ».

On retiendra du concert l’interprétation unique de « J’ai Demandé à la Lune » sous un ciel anthracite tâché d’une lune pleine. Par contre, la seconde reprise de la soirée, celle d’un refrain de « Purple Rain » de Prince sera une nouvelle fois de trop. Sur « Trois Nuits Par Semaine » et « L’Aventurier », le groupe finalise sa prestation sous les grosses gerbes d’étincelles et confettis devant leurs quelques 24 000 spectateurs.

Nekfeu remonté à bloc

Sous une chaleur lourde, le samedi après-midi sera marqué par le concert de Nekfeu. Entrecoupant sa tournée Feu Tour par une quinzaine de concerts en festival (avec par exemple Les Ardentes, le Mainsquare, Musilac…) avant d’investir l’AccorHotels Arena en décembre prochain, on pouvait se douter que les performances en question allaient être de qualité. Arrivant chaud bouillant sur « Martin Eden« , vêtu d’un veston lumineux, Nekfeu déclenche immédiatement l’hystérie du public. Devant la scène, une cinquantaine de rangs très ambiancés rape en symbiose avec l’artiste  tandis qu’une foule de festivaliers curieux, autour, assiste au concert lourdement dosé.

Nekfeu a une surprise pour le public des Papillons de Nuit, il a ramené avec lui Alpha Wann et Sneazzy (pour interpréter « Deux Trois ») mais aussi des membres du  $-Crew, à savoir Mekra, Framal et 2zer Washington. Cette réunion unique a donné lieu à la première interprétation live de « On va le faire« , sorti quelques jours auparavant en prélude de l’album Destins Liés à paraître le 17 juin prochain.

Aucun doute, Nekfeu ne regrettera pas son déplacement en Normandie, le public a joué le jeu en participant aux (gentils) pogos incités par l’artiste. Pour clore en beauté son show, le rappeur s’élance sur un bateau gonflable soulevé par les bras des spectateur. Au final, Nek le Fenek se retrouve dans le public sur « On Verra« . Sans aucun temps mort, la performance de 75 minutes de Nekfeu aura clairement conquis le coeur des festivaliers.

Ce week-end de mai qui, malgré son temps gris et sa pluie, aura en tout réuni plus de 66 000 festivaliers et plus de 450 artistes techniciens et intermittents: le festival a ainsi battu son record de fréquentation.

Retrouvez plus de photos du festival Papillons de Nuit dans la galerie photo dédiée.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher