Now Reading:

Les One Direction au Stade de France

Les One Direction au Stade de France

Dans le cadre de leur tournée des stades Where We Are, les One Direction étaient de passage au Stade de France pour deux concerts qui affichaient sold-out.

Certes, les One Direction forment un boysband pour pré-adolescents mais leurs albums et leurs prestations live sont d’excellente qualité. Alors pour se plonger dans le phénomène j’ai assisté aux deux concerts qu’ils donnaient le week-end dernier au Stade de France.

En prime, le premier soir, on pouvait découvrir le groupe 5 Seconds Of Summer, un dérivé de Green Day très rajeuni et beaucoup plus pop. La formation est plaisante en concert, leurs morceaux sont déjà connus du public et ils se comportent de manière plutôt sympathique envers leurs fans.

Une tournée à gros budget

Puis à 19:45 précisément, les One Direction montent sur scène et nous exposent leur dernier single issu de l’album éponyme : « Midnight Memories« . La scène est en fait un énorme skate park revisité. L’avancée qui atteint le milieu de la fosse est jonchée de rambardes et pentes. Sur les deux côtés, des écrans géants qui permettent aux fans du fond d’y voir un peu plus clair, c’est pendant « Better Than Words » qu’on assiste à un petit montage sympa sous forme de rébus en rapport avec les paroles.

One Direction Stade de France

Se succèdent donc les titres phares qui passent en boucle sur MTV : « Kiss You« , « Live While We’re Young » ou encore « Little Things« . Les fans en redemandent et c’est alors que l’avancée de scène prend tout son sens, la formation se dirige sur le cube au milieu du stade. Celui s’élève et révèle ainsi les performances de « Alive », « One Thing » et « Diana ».

One Direction Stade de France

Évidemment le concert se termine en apothéose avec une grosse attention portée aux effets pyrotechniques. La tournée Where We Are est sans aucun doute la plus créative (et lucrative) des One Direction.

One Direction : un groupe qui commence (déjà) à prendre des rides

Malgré un show impressionnant, on remarque que les 1D n’ont plus le même peps qu’auparavant. Chaque membre s’est fait poussé la barbe, leurs coupes de cheveux ont changé et même leur voix pour certains. Certes, ce sont toujours des artistes mais on sent chez eux une certaine distance avec leurs fans, parfois même un mépris. Tout particulièrement chez Zayn, qui ne sourira quasiment pas pendant les deux soirs.

J’aurais d’ailleurs parié lors de l’annonce du premier concert que le groupe ne remplirai jamais le Stade de France, mais c’est pourtant 120 000 personnes en tout qui ont vu les One Direction le week-end dernier. Preuve qu’ils ont encore un peu de temps devant eux.

One Direction Stade de France

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher