Now Reading:

Une soirée avec Macklemore & Ryan Lewis à l’AccorHotels Arena

Une soirée avec Macklemore & Ryan Lewis à l’AccorHotels Arena

Ce vendredi 25 mars l’ex Palais Omnisport de Paris Bercy hébergeait le concert à gros budget du duo Macklemore & Ryan Lewis.

L’histoire d’amour entre Macklemore et  Paris commence en 2012 à la Maroquinerie ou le chanteur et son frère de coeur Ryan Lewis présentent pour la première fois leurs titres devant les français. C’est l’année suivante en 2013, que la romance atteint son apogée : 3 concerts au Zénith de Paris, tous complets, confirment le succès de The Heist, le premier album du duo.

Ce 25 mars 2016 était donc une date importante autant pour les fans que pour le groupe qui, il y a 3 ans avait clairement communiqué son amour pour le public français.

Macklemore & Ryan Lewis : un duo discrètement complice

Si en 2013, pendant leur précédente tournée, Ryan Lewis restait perché sur le haut de son estrade en fond de scène, aujourd’hui il est au même niveau que son compère. D’ailleurs ce soir là à l’AccorHotels Arena, le DJ fêtait son 28ème anniversaire, de quoi rajouter de l’ambiance à la soirée.

Macklemore & Ryan Lewis apparaissent tous deux sur la scène par une trappe montante qui les propulse devant leur public. « Light Tunnels » ouvre le show, un morceau fait pour les stades, genèse de leur dernier album, This Unruly Mess I’ve Made. Après avoir parcouru la scène de long en large, Macklemore s’agenouille devant les 16 000 personnes présentes cette nuit et lance quelques vannes pour introduire « Brad Pitt’s Cousin ». Le rappeur XP, qui assure les premières parties du groupe avec Raury, rejoint Macklemore pour interpréter ses verses respectives.
Macklemore & Ryan Lewis

Ryan Lewis ne reste pas retrait, il en profite d’ailleurs pour s’avancer devant les premiers rangs pour saluer la salle et rythme les morceaux par ses interventions au micro. On se surprend parfois à le voir saisir une guitare ou taper sur des caissons ou cymbales pour jouer en live sur les beats qu’il a créé.

La scénographie est impressionnante, on est loin de la scène du Zénith d’il y a quelques années. Six écrans géants animent le fond de salle entourés de deux écrans plus petits qui diffusent les images du concert en live. La scène s’éclate en trois prosceniums dont un, central, surélevé, sur lesquels Macklemore saute tout en gardant un débit incroyable de parole. 

Macklemore & Ryan Lewis

Un concert sans temps mort

Avec une bonne douzaine de musiciens et danseurs réunis sur scène ce soir là et plus de 18 titres interprétés, il est clair que le concert de Macklemore & Ryan Lewis est très calculé. D’autant plus qu’entre et pendant les morceaux, Macklemore offre aux fans de nombreux moments décalés. Après « Let’s Eat« , le chanteur distribue quelques cookies aux premiers rangs pour ensuite tenter ironiquement d’en distribuer un aux spectateurs en gradins. 

Macklemore & Ryan Lewis

Avant de s’éclipser en backstage, Macklemore et sa bande balancent « Can’t Hold Us » qui s’était hissé aux tops des charts dans le monde entier en 2013. Fans et artistes fusionnent alors pour ne former qu’un lorsque Macklemore escalade la barrière de la fosse pour grimper sur ses fans. Le moment est fou, l’intégralité de la salle est debout à taper des pieds et chanter en coeur les paroles du refrain.

Les artistes reviennent ensuite pour interpréter « And We Danced », un vieux morceau du catalogue de Macklemore et l’un des premiers symbolisant sa collaboration avec Ryan Lewis. Puis Mack quitte la tenue de son alter-ego Raven Bowi (voir vidéo) pour inviter des fans à danser sur scène sur « Dance Off », le second single de This Unruly Mess I’ve Made. 

Encore une fois, la scène est vidée et les lumières s’éteignent mais ne se rallument pas… Second rappel : la troupe de M&RL revient pour « Downtown« , le morceau qui a marqué leur retour en août dernier. Pour les accompagner : Éric Nally, le moustachu interprète ses hook avec son déhanché typique. Un lâché de confettis massif vient clore les deux heures de concert. Cette soirée avec Macklemore & Ryan Lewis à Paris était indéniablement symbolique, on regrettera par contre le manque de souplesse du show et de la tournée en général. Trop millimétrée, ne laissant peu ou pas assez place à l’improvisation : quelques jours avant à Genève, les vannes, la setlist et les discours était les mêmes aux mots prêts…

La poursuite de la tournée de Macklemore & Ryan Lewis s’est faite par Nantes et Montpellier, s’ensuit maintenant encore un mois de concerts à travers l’Europe pour eux. Le duo sera de retour en festival cet été au Mainsquare à Arras et à Frauenfeld en Suisse allemande.

Macklemore & Ryan Lewis

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher