Now Reading:

Le week-end d’Indochine au Stade de France

Le week-end d’Indochine au Stade de France

Indochine a finalement clôt sa tournée Black City par deux dates spectaculaires au Stade France, même si la météo n’était pas idéale.

Après avoir parcouru la France en long et en large et rassemblé des milliers de personnes à Marseille, Nantes ou Lyon, le Black City Tour prenait fin ce week-end à Saint Denis. Le groupe Indochine avait annoncé il y a presque un an ses deux dates lors d’une conférence de presse et bien évidemment, les concerts affichaient complet.

Indochine réussit à créer une proximité avec plus de 80 000 personnes

C’est une scène gigantesque qui a donc été installée dans le stade. Cette fois ci, au lieu de recouvrir le public d’un voile, le groupe a décidé de dominer la fosse par des fausses tours et soldats animés. Nicola Sirkis et ses acolytes arrivent donc sur scène avec culot et originalité : en traversant la foule pour au final grimper sur l’avancée de scène. « Electrastar«  ouvre le bal, le public est déjà aux aurores.

Indochine Stade de France 2014
Le spectacle est magique, d’autant plus lorsque le chanteur traverse le stade par les coulisses pour réapparaître au fond dans les gradins. Il redescend par la suite dans la foule par un chemin délimité quelques minutes auparavant : du jamais vu. Chacun en a donc pour sa part, même les personnes les moins bien placés se seront senties concernées ces soirs là.

L’intimité entre le groupe et son public s’accentue encore pendant un set acoustique auquel seul les spectateurs de la première soirée auront droit. « Dunkerque » et le très vieux « À l’Assaut » sont repris. C’est d’ailleurs lors de cette soirée que Nicola Sirkis chantera « Hexagone » de Renaud, apparemment présent dans les loges ce soir la, un résultat plutôt discutable

Indochine Stade de France 2014

La tournée entière renouvelée et remixée pour un superbe résultat

Même si les trois quarts des morceaux interprétés sont similaires à ceux de la tournée des salles, le groupe réussi à ne pas lasser le public qui pour la plus grande part les ont déjà vu en live. Ainsi, les performances sont plus démentielles et spectaculaires. Par exemple, sur le mythique « Aventurier », clôtura la setlist, le stade s’enflamme de toute parts avec des feux d’artifices sur la scène et sur le toit !

Pour un prix plus qu’acceptable, ces deux concerts au Stade de France ont offert aux spectateurs un show explosif. En plus, les concerts étaient filmés en multi-caméra pour une future retransmission sur France 2.

Indochine Stade de France 2014

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher