Now Reading:

Fauve au Radiant Bellevue

Fauve au Radiant Bellevue

Mystérieux et intriguant, le collectif Fauve a rempli le Radiant Bellevue à Caluire et Cuire, en banlieue lyonnaise. Leur plus grande salle depuis leurs débuts.

C’est après une journée de cours bien chargée que de nombreux lycéen(e)s et collégien(e)s se sont rués au Radiant Bellevue pour se retrouver collés comme des sardines à attendre la « corp » qui fait mouche en ce moment : Fauve.

Un public un peu trop accroc

Et c’est bien malheureusement ça que l’on retiendra du concert : le public. Appareils dentaires, boutons d’acnés, iPhone en surchauffe et chants en coeurs. Fauve est au fond un groupe qui a de bonnes idées et volontés, malheureusement leurs morceaux ont un bien plus grand impact sur les adolescents que sur le public auquel s’adresse véritablement leurs chansons. Bien sûr, chaque tranche d’âge interprète les morceaux à leurs façons et chacun a droit d’aller aux concerts de son choix. Au fond de la salle on retrouve quand même quelques trentenaires venus pour assister au concert et non pas au phénomène.

Pour chauffer la salle c’est le groupe de rap Georgio qui monte sur la scène pour nous faire découvrir ses flow. Mission réussie, il faut dire que le rappeur est déjà connu de nom par certains fans puisqu’ils apparait sur un morceau du dernier album de Fauve. Ces deux derniers se rejoindront bien évidemment par la suite sur scène à cette occasion.

Fauve Radiant Bellevue

Fauve et son choix de l’anonymat

Autrement, le concert de Fauve est quelque chose d’étrange et surprenant. En effet, aucun projecteur n’éclaire la formation, les seules sources de lumières proviennent des écrans arrières sur lesquelles sont diffusés des visuels plutôt réussis. On en apprend donc pas plus sur ce mystérieux chanteur aux lunettes qui parcoure la petite scène de long en large. Les titres en live sont bien interprétés, on retrouve le naturel et le stress des albums.

Hormis le public un peu puéril, cette soirée au Radiant Bellevue était sympathique et intime.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher