Now Reading:

Chance the Rapper enflamme le Zénith de Paris

Chance the Rapper enflamme le Zénith de Paris

Après le succès phénoménal de sa troisème mixtape, Chance The Rapper se lançait en septembre dernier dans une tournée mondiale dont le passage à Paris était prévu ce lundi 21 novembre.

Paris, Chance The Rapper connaît bien, il y a fait ses premiers pas en 2013 en accompagnant Eminem au Stade de France et en ouvrant le festival Rock en Seine. Si le chicagoan était déjà venu au Zénith cette même année pour y assurer la première partie de Macklemore, il n’y avait jamais été tête d’affiche. Le seul concert qu’il aura donné seul dans la capitale datant du 7 octobre  2013, au Social Club.

Malgré ces nombreuses affinités avec le sol français, la date parisienne de la tournée Magnificient Coloring World Tour révélée en juin dernier n’a pas attiré autant de monde que pouvait recevoir le Zénith de Paris ce lundi 21 novembre. Un long voile cache les parties des gradins vides mais l’illusion est bonne et la salle paraît tout de suite plus intimiste.

À 21:45, Chance débarque sur « Angels » qu’il passe rapidement en revue en interprétant la moitié du morceau. La suite s’enchaîne sans transition avec un extrait de « Blessings », un second titre lui aussi issu de sa dernière mixtape Coloring Book. Court retour dans le passé avec « Pusha Man », qui, malgré ses trois ans d’ancienneté, réveille le public parisien.

Le temps de la nostalgie s’allonge sur la suite : « Smoke Again » et « Cocoa Butter Kisses » complètent l’introduction du concert et, enfin, le rappeur prend la parole. Visiblement très heureux d’être de retour à Paris, Chance fait référence à ses précédents passages en 2013 et s’adresse à ses fans de la première heure en entamant ainsi « Brain Cells ».

Toujours proche de son auditoire, l’artiste demande à chanter « Summer Friends » dans son intégralité, en communion avec les spectateurs qui doivent se charger d’interpréter les lignes de Francis & The Lights, initialement en featuring sur le morceau. S’ensuit le mythique « Ultralight Beam« , de Kanye West, qui a boosté la notoriété de Chance The Rapper en début d’année 2016 lors de la sortie de l’album The Life Of Pablo.

Après une courte pause, l’instrumentale de « No Problem » résonne dans la salle : le public est en extase. D’autant plus que la performance est suivie de près par « All Night« , un morceau ultra-festif sur lequel d’épais souffles de fumées sont propulsés.

Si le rap est clairement le domaine de prédilection de Chance, le chanteur se révèle talentueux sur « Same Drugs », une douce balade, qu’il interprétera assis sur un tabouret face aux 5000 paires d’yeux rivées sur lui. Malheureusement, le concert touche à sa fin et la star s’excuse de ne pas pouvoir durer plus longtemps.  Il nous fait alors goûter à « Sunday Candy« , extrait de l’album Surf sorti en 2015 avec son groupe The Social Experiment qu’on avait eu l’occasion de découvrir à l’anniversaire du Wireless Festival à Londres cette même année. La scène se vide et, pendant deux minutes les lumières ne se rallument pas. Évidemment, Chance revient avec sa bande pour faire profiter de la version, complète cette fois ci, de « Blessings » sous un flot continu de confettis.

Malgré une salle peu remplie, le rappeur a réussi à s’approprier le public parisien en mettant en scène son répertoire musical construit ces quatre dernières années. Quelques jours après, il annulait le restant des dates de sa tournée européenne pour « des raisons personnelles ». Le public français a donc eu l’honneur de le recevoir pour ce qui était certainement l’un de ses derniers concerts de 2016. Son tout premier album sortira courant 2017 et s’accompagnera d’une nouvelle tournée, affaire à suivre…

Retrouvez plus de photos du concert de Chance The Rapper au Zénith Paris la Villette dans la galerie photos dédiée.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher