Now Reading:

Beyoncé et Jay Z au Stade de France

Beyoncé et Jay Z au Stade de France

Ce week-end à Paris était marqué par les deux giga-concerts de Beyoncé et son mari Jay Z au Stade de France.

Pour clôturer l’été et son défilé de festivals, la famille Carter donnait rendez-vous à ses fans dans l’enceinte du Stade de France à Saint Denis pour sa tournée On The Run. Annoncées il y a seulement 4 mois, le 12 et 13 septembre n’étaient pas seulement une escale pour le couple mais aussi et surtout les points finaux de leur tournée commune.

On The Run Tour : une vingtaine de concerts super-produits

Débutée le 25 juin dernier à Miami, le On The Run Tour est une série de shows mis en scène pour les plus grands stades. Prenant pour prologue un court métrage rappelant la toute première collaboration de Jay Z et Beyoncé : « ’03 Bonnie & Clyde », la tournée est en fait le symbole de l’union des deux artistes.

Le 12 septembre, c’est 80 000 personnes qui pénètrent dans le Stade de France pour se retrouver devant une inscription qui donne le ton : « THIS IS NOT REAL LIFE », peut on lire sur l’écran géant qui domine la scène. Nombreuses sont les spéculations sur ces deux dernières dates. On murmure la possible venue de special guests : Kanye West, Nicki Minaj, Solange Knowles… Ces concerts sont invraisemblablement les plus attendus mais aussi les plus lucratifs de 2014.

Une tournée majoritairement dominée par Beyoncé

Malheureusement pour les fans de Jay Z, ce n’est pas le bon soir pour voir le rappeur performer dans son univers. Le public est à dominante féminine et laisse comprendre que ce soir la vraie personnalité qui règne c’est « Queen B ». Arrivant sur le « ’03 Bonnie & Clyde » cité précédemment, le couple se dévoile, s’échange des regards. Tout est calculé et pensé à l’avance mais c’est rigolo de les voir se jouer l’un de l’autre. Le show s’axe bel est bien sur la femme du rappeur, sur les 45 titres interprétés, plus de la moitié seront des titres de la chanteuse. Les fans de Jay Z auront tout de même l’opportunité de l’entendre sur ses plus gros titres qui refroidiront une peu le reste du stade ne les connaissant pas. C’est cette balance mal équilibrée qui bouleverse un peu la soirée. Même si les deux artistes sont très proches, leurs titres et leurs fan-base ne sont pas les mêmes et cela créé indéniablement des moments de malaise.

Beyoncé, Jay Z et leur tournée : trop de superficialité

Bien que leur tournée ait été très attendue et vendue, Jay et B ne parviennent pas à convaincre. Leur scénographie reste assez basique, écrans, avancée de scène en forme de triangle, gros projecteurs mais rien de plus. Parmi les écrans mouvants on ne se verra pas surprendre par un petit effet pyrotechnique. La relation du couple est surjouée, leurs sourires transparents dévoilent un jeu d’acteur moyen.

Beyoncé ne se gênera pas d’utiliser le playback pour une bonne partie de ses morceaux. De quoi ravir les fans s’étant offert leur place en carré VIP. Jay Z, lui se contentera d’interpréter ses titres accrocheurs et massacrera « Dirt Off Your Shoulder » et « Diamonds from Sierra Leone ».

Même l’apparition surprise de Nicki Minaj pour rapper avec Beyoncé le remix de « Flawless » n’en étonnera pas plus d’un. C’est au total pendant 90 secondes que Nicki se montrera et repartira aussitôt dans la fumée de la scène.

Grosse déception donc pour un concert qui s’annonçait incroyable. Il aurait peut être fallu plus de temps au couple et à son équipe pour se préparer à cette tournée. Les Carter nous quittent sur un mix expérimental du « Young Forever » de Jay Z et du « Halo » de Beyoncé qui réussissent à mettre quelques étoiles dans les yeux des spectateurs de ce « show » plus que faux.

beyonce-jay-z-stade-de-france-2014

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher