Now Reading:

Banks signe un retour triomphal à La Cigale

Banks signe un retour triomphal à La Cigale

Véritable phénomène californien, la protégée de The Weeknd,  a conquis Paris ce mercredi 8 mars.

Trois ans après sa dernière tournée en France, Banks était de retour à Paris pour  présenter son second album dénommé The Altar sorti en septembre dernier. La date a beaucoup attiré puisque la salle de La Cigale ouvrait à guichet clôt ce soir là.

Le concert commence à 21h15, après une première partie assurée par le nouveau talent Azekel. La chanteuse arrive avec « Poltergeist » et emporte directement le public dans son univers artistique. Elle enchaine avec ses trois singles « Fuck With Myself » ,  « Gemini Feed » et « Trainwreck » , l’euphorie du public se fait immédiatement ressentir et les fans chantent à tue-tête.

© Thomas Saminada

Accompagnée de deux danseuses, Banks  offre un show hors du commun, avec des chorégraphies contemporaines qui correspondent à son nouveau style artistique. On fait face à une chanteuse qui a pris de l’assurance. Tout à fait à l’aise sur scène et généreuse, n’hésitant pas à faire participer le public.

À la moitié de sa performance, elle offre un discours touchant et discute de sa nouvelle ère musicale. Elle demande ensuite au public de ne pas filmer la version inédite de son titre « Better » qu’elle s’apprête à présenter. Le public est à ce moment-là silencieux, écoutant la chanteuse livrer son âme sur scène comme elle ne l’a jamais fait. À  la fin de la ballade, l’instru change et Banks fait participer le public qui se met à danser avec elle.

© Thomas Saminada

Durant l’interprétation de « Mother Earth » les fans allument les lumières de leurs téléphones, et la chanteuse verse une petite larme discrète. Elle entonne ensuite deux titres de Goddess, son premier LP : « Drowning », et « Beggin’ for Thread« , ce qui réjouit la salle.

Elle termine ensuite sa performance avec  « This Is Not About Us » puis quitte ses fans après les avoir généreusement remercier.

Une performance vocale impressionnante, et un show à la limite du spirituel : Banks expose un retour en force efficace laissant émerger l’espoir de la revoir très vite !

© Thomas Saminada

La setlist complète du concert :

Poltergeist
Fuck With Myself
Gemini Feed
Traiwreck
Waiting Game
This Is What It Feels Like
Mind Games
Better
Weaker Girl
Mother Earth
Drowning
Judas
Beggin’ For Thread
Haunt

27 Hours
This Is Not About Us

Photos : Thomas Saminada

Written by

Rédactrice pour enjoytheshow.net.

Rechercher