Now Reading:

A$AP Ferg secoue le Trabendo

A$AP Ferg secoue le Trabendo

Le Trabendo a accueilli ce mercredi le rappeur A$AP Ferg qui a littéralement retourné la salle.

A$AP Ferg s’est dernièrement révélé avec la sortie de son tout premier album solo Trap Lord et plus particulièrement avec son morceau « Shabba«  qu’on a pu entendre dans toutes les soirées hip-hop depuis le début de l’année. Le rappeur inaugurait donc sa venue en France par un petit concert au Trabendo.

Découverte d’un A$AP Ferg chaud bouillant

Le Trabendo était ce soir là bondé. La fosse et les rambardes remplies d’amateurs de rap. On se serait cru dans un fumoir géant, une odeur de weed omniprésente embaumait la salle et c’est dans cette fumée qu’A$AP Ferg entre en scène.

Transpirant dans son sweatshirt Pigalle blanc acheté le jour même, Ferg se révèle puissant sur scène. Il insiste sur les refrains de chacun de ses titres en les répétant et en variant leur vitesse, le résultat est plutôt réussi et les jeunes du public en redemandent. Accompagné de ses backers, les interactions avec le public sont multiples jusqu’à ce que le rappeur se tente au crowd surfing en milieu de set.

A$AP Ferg Trabendo

Suite à un problème technique, les instrumentales des morceaux ne peuvent plus être diffusées. A$AP quitte la scène, on pense à l’annulation. Mais il revient pour reprendre « Hood Pope » acapella en coeur avec le public tout comme « Work ». Le problème est maintenant résolu et soulage la foule.

L’apparition inattendue de Woodkid

Si il y a bien un moment du concert dont on se souviendra c’est bien de la venue étonnante de Yoann Lemoine, aka Woodkid. Le réalisateur / chanteur français s’était en effet montré très proche du rappeur américain pendant le festival Coachella en avril dernier. C’est donc avec gentillesse qu’A$AP l’a invité à le rejoindre sur scène à l’improviste alors qu’il assistait au concert dans l’espace VIP.

Woodkid se retrouve donc forcé d’interprété son titre phare : « Iron » alors que son micro ne semble pas être branché.. Le playback est plutôt moyen et le public ne semble pas vraiment adhérer à la performance. Pas grave, l’artiste repart après avoir checké le rappeur qui entamera son dernier et fameux titre « Shabba » .

Après qu’A$AP ait quitté la scène, place à la décadence. Le DJ reste pour passer des mix pendant plus d’une heure et le public est invité à le rejoindre sur scène. Un beau bordel.

Entre imprévus et mouvements de foules, la mini performance du membre d’A$AP Mob reste raisonnable. Le libre arbitre surpasse l’organisation créant un cadre plaisant et une ambiance bon enfant.

Written by

Rédacteur en chef et photographe pour enjoytheshow.net.

Rechercher